Un séisme correspond à une rupture superficielle ou profonde des roches du sous-sol. Au moment de la rupture, de l’énergie est libérée sous forme d’ondes (ondes sismiques) qui se propagent à l’intérieur de la terre et qui se traduisent, en arrivant à la surface, par des vibrations du sol (tremblement de terre ou secousse tellurique).

Vocabulaire et définitions :
Le foyer est la zone où s’est produite la rupture.
L’épicentre est la zone de la surface terrestre qui est la plus proche du foyer (elle est à la verticale du foyer).

La magnitude d’un séisme permet d’estimer l’énergie libérée au niveau du foyer. On utilise souvent l’échelle de Richter, graduée de I à XII, pour désigner cette magnitude.
Attention, quand on passe d’une valeur à la suivante, l’énergie est multipliée par 10. Par exemple, l’énergie d'un séisme de magnitude 6 est dix fois plus importante que celle d'un séisme de magnitude 5.

L’intensité traduit les effets et les dommages du séisme en un lieu donné. Elle diminue quand on s’éloigne de l’épicentre.

Depuis 2010 (décret du 22 octobre), la France a été divisée en 5 zones de sismicité croissante. La commune de Péault est située dans la zone 3 (sismicité modérée).


Tremblements de terre en temps réel en France :

http://renass.unistra.fr/sismicite/derniers-seismes-en-metropole

http://www.earthquakes24.com/fr/c_3017382.html

Animation
http://www.biologieenflash.net/animation.php?ref=geo-0087-1

Consignes en cas de tremblement de terre
Animation
http://www.irma-grenoble.com/Flash/consignes/tremblterre.swf