Sous l’impulsion de Monsieur Norbert Meunier et de son Conseil municipal, c'est cette grange qui a été consolidée et transformée pour devenir la salle municipale actuelle (salle du Pinier).
Les images de cet article ont été scannées à partir de photos originales
gentiment prêtées par Monsieur Meunier.

1 – La grange vue de l’extérieur

Vue de la façade :




Détail de la porte de droite :


Remarquez l’arc de décharge au dessus du linteau en bois (palâtre). Cet arc a pour fonction de soulager le linteau du poids du mur. Les efforts sont reportés sur les extrémités du linteau et donc sur les jambages (pieds-droits) de la porte.

Pour qu’un arc de décharge soit efficace, il faut que l’espace entre l’arc et le linteau ne soit pas rempli de manière compacte... ce qui n’est pas le cas ici. D’ailleurs, on devine un certain affaissement par la fissure visible entre le trou de boulin et l’extrémité gauche du linteau d’une part, et par un léger cintrage du linteau d’autre part.


Mais le linteau a quand même tenu le coup.

Le côté droit de la grange (où se trouve l’entrée principale de la salle polyvalente actuelle) :

Vue ainsi, la longueur de la grange est impressionnante. Aujourd’hui, avec toutes les ouvertures qui y ont été pratiquées, nous n’avons plus cet effet.

Autre vue du même côté mais montrant la zone qui deviendra un petit parking. Seul un bout de la grange est visible avec une porte à moitié masquée par la végétation.




Une partie des bâtiments situés à droite de la grange vont être démolis afin de rendre le virage de la rue principale moins dangereux. En effet, vous pouvez remarquer l’étroitesse du trottoir avec, à l’endroit le plus dangereux, deux poteaux électriques en bois qui obligeaient à descendre sur la chaussée. Le bâtiment parallèle à la route a donc disparu ainsi qu’une partie du bâtiment principal (jusqu’à la cheminée).





À suivre...